Assurance professionnelle

Tout comme votre assurance habitation ou votre responsabilité civile vous protègent en tant que particulier, les assurances professionnelles vous garantissent une protection dans le cadre de votre entreprise.

Les assurances professionnelles vous permettent, quels que soient votre structure et son secteur d’activités, de vous protéger des imprévus. Et ils peuvent être nombreux ! Un client qui se blesse dans votre magasin, par exemple, un incendie qui détruit votre atelier, un salarié malade, l’affaiblissement d’un plafond après un chantier ou encore une erreur de diagnostic sur un patient : peu importe votre métier, vous protéger et protéger vos salariés, vos biens et votre responsabilité commune est une manière d’assurer la continuité de votre entreprise, quoi qu’il arrive.

Les principales assurances d’entreprise

La responsabilité civile professionnelle

La RC permet de protéger votre entreprise des dommages et des préjudices causés par vous, vos salariés, vos locaux, votre matériel ou vos produits à des tiers. Par exemple, si un de vos clients tombe malade après avoir mangé dans votre restaurant, ou si quelqu’un estime que vous, son avocat, l’avez mal conseillé lors de son procès, vous serez couvert pour faire face sereinement aux éventuels frais qui s’imposeraient.

Cette assurance professionnelle est notamment nécessaire pour les professions réglementées, comme :

  • Les professionnels du droit : juristes, notaires, avocats, huissiers…
  • Les professionnels de santé : médecins, sages-femmes, infirmiers, dentistes…
  • Les agents immobiliers
  • Les agences de voyages
  • Les agents généraux d’assurance
  • Etc.

Si la responsabilité civile professionnelle n’est pas obligatoire dans votre situation, sachez que sa souscription est néanmoins très fortement recommandée. Avec une assurance RC, vous travaillez en toute tranquillité et assurez la pérennité de votre entreprise, même en cas de gros pépin !

L’assurance multirisque professionnelle

Tout comme votre assurance habitation vous protège en cas de dégâts dans votre logement, l’assurance multirisque professionnelle couvre les risques liés aux biens matériels de votre entreprise.

Elle n’est que rarement obligatoire, mais toutes les structures peuvent y prétendre : de la micro-entreprise à la PME, des collectivités aux sociétés en passant par les associations, tous secteurs confondus.

Les garanties de l’assurance multirisque professionnelle peuvent couvrir un très grand nombre de choses, comme par exemple :

  • Vos locaux
  • Votre matériel
  • Vos marchandises
  • Vos données informatiques

Sa souscription est elle aussi vivement conseillée pour vous aider à payer les frais d’éventuels sinistres que votre entreprise pourrait subir : un incendie, un dégât des eaux, un cambriolage ou encore une tempête.

L’assurance multirisque professionnelle est une assurance pro qui couvre un champ très vaste. Le contrat est donc adapté au mieux à votre activité, à vos besoins et à vos obligations. Certaines options peuvent y inclure une responsabilité civile professionnelle, une garantie décennale si vous travaillez dans le bâtiment ou encore la protection juridique ou les pertes d’exploitation.

Pour en savoir plus sur les garanties que proposent les assureurs et faire votre choix, le mieux est d’utiliser un comparateur d’assurances professionnelles.

La garantie décennale

Vous êtes gérant d’une entreprise de construction ou de rénovation ? Pour faire face aux plausibles dommages liés à votre activité, vous devez souscrire une assurance de responsabilité civile décennale, ou garantie décennale.

Elle vous couvre dès le début des travaux et pendant 10 ans si d’éventuelles détériorations interviendraient suite à votre passage sur un chantier :

  • Si la solidité d’un ouvrage et de ses équipements indissociables est affectée ;
  • Si le bâtiment dans lequel vous avez travaillé est rendu inhabitable ou impropre à l’usage qui devait en être fait.

Voici quelques exemples de cas dans lesquels la garantie décennale peut s’appliquer :

  • Si les fondations d’une maison que vous avez réalisées menacent de s’effondrer ;
  • Si une pièce est rendue inhabitable à cause d’un défaut d’étanchéité sur le toit.

La garantie décennale ne s’applique qu’aux gros œuvres et pas aux menus ouvrages, qui portent sur des éléments mobiles (sanitaires, fenêtres…) ou la décoration (peinture).